Dans le texte de présentation de l’exposition de Daniel Pype à la Galerie12, Jacques Caumont, spécialiste dans « la science des solutions imaginaires » nous laisse entendre que le photographe, alors gardien de nuit au Louvre aurait été poursuivit par l’ombre du fantôme Belphégor, (dont le film très populaire dans les années soixante avait fait fureur) et qu’en réalité ce n’était pas vraiment lui qui aurait appuyé sur le déclencheur. Le mystère Daniel Pype reste irrésolu.

Scroll to Top